ÉCOLE D’ART

MARYSE ELOY Toulouse

École reconnue par le Ministère de la Culture et de la Communication Titre certifié professionnellement par l’État au niveau II (BAC+4)

 

L’École d’art Maryse Eloy forme depuis plus de 30 ans des graphistes, créateurs multimédia, directeurs artistiques et directeurs de création, reconnus dans les plus grandes agences de publicité et de communication visuelle, studios de design graphique et groupes d’édition, tant français qu’étrangers.

 

 

NOTRE ÉTAT D’ESPRIT
Former un étudiant à l’École d’art Maryse Eloy, c’est bien sûr lui apporter les connaissances nécessaires, lui permettre d’exprimer sa créativité, lui ouvrir les portes de la vie professionnelle, en un mot transformer l’envie, le rêve, voire la vocation avec laquelle il est entré à l’école en une réalité tangible.
Mais aussi et surtout, c’est lui prodiguer une attention particulière quotidienne, dans une ambiance souvent qualifiée de familiale, tout au long de ses longues années de formation pour qu’il puisse, quels que soient ses éventuelles difficultés, ses craintes, ses doutes, ses hésitations, pleinement réussir sa vie professionnelle et personnelle.

LES ENSEIGNANTS
Former à des métiers précis et exigeants comme ceux de la communication visuelle nécessite des contenus constamment actualisés, des enseignants au contact permanent de la réalité, des expériences concrètes sur le terrain.
Ce sont donc à des professionnels en activité que la pédagogie est confiée. De nombreux stages encadrés, guidés, apportent l’expérience réelle et complètent ainsi la formation.
Les enseignants, tant professeurs réguliers qu’intervenants ponctuels (conférences, ateliers, jurys), sont constamment attentifs à l’évolution du travail individuel et soucieux du développement de la personnalité artistique de l’étudiant.

ÉCOLE-ENTREPRISES
L’École d’art Maryse Eloy a été fondée sur la relation école-entreprises car la finalité de sa formation est l’insertion professionnelle. L’enseignement dispensé par des professionnels est un premier facteur déterminant pour favoriser la compréhension des futurs secteurs d’activité.
Dès le début du cursus, les étudiants doivent effectuer un stage en entreprise leur garantissant un réseau de contacts qui grandira au fur et à mesure de leur formation.
Enfin, le concept des jurys professionnels, qui viennent évaluer et repérer de nouveaux talents, développe les bonnes relations que l’école entretient avec les professionnels qui la soutiennent.

UNE ÉVALUATION ACADÉMIQUE ET PROFESSIONNELLE POUR UN TITRE CERTIFIÉ PAR L’ÉTAT
En fin d’études, l’étudiant présente son projet personnel, réalisé durant toute la seconde année sous le suivi d’un tuteur et son dossier artistique, devant deux types de jury, phase ultime lui permettant d’accéder au titre certifié par l’État niveau II.

LA FORMATION
L’enseignement est structuré autour de 6 grands thèmes transversaux tout au long du cursus :
 • Histoire et théorie pour les cours de culture et de connaissances historiques, sociologiques, ainsi que sémiologiques.
 • Dessin et arts plastiques pour les cours de dessin, croquis, couleur, rough et storyboard.
 • Du plan au volume pour les cours de perspective, de maquette, de pliage, d’emballage, de packaging.
 • Communication visuelle et graphique pour les cours de typographie, mise en page, édition, design graphique, motion design, site Internet, conception publicitaire.
 • Pratique des médias pour les cours de photographie, vidéo, animation, infographie et multimédia.
 • Insertion professionnelle pour les cours d’anglais, de recherche d’emploi, de connaissance de l’exercice professionnel.

LA PREMIÈRE ANNÉE
C’est l’année de découverte et d’éveil, de l’acquisition des fondamentaux notamment culturels et artistiques. L’étudiant y construit ses bases, ses fondations.
Il éduque son regard : apprendre à voir, à regarder et à comprendre. Il apprend à dessiner toujours d’après nature (dessin d’observation), de façon progressive et à l’aide d’outils très variés, du crayon sec à la peinture généreusement étalée, de la nature morte méticuleusement reproduite à la composition abstraite la plus expressive.

C’est aussi pour lui le début de la communication visuelle, c’est-à-dire la composition d’images graphiques ou illustratives ayant du sens. Par ailleurs, le maniement de l’ordinateur et la pratique d’un logiciel graphique permettent un nouveau langage de formes.

LA SECONDE ANNÉE
C’est l’année de consolidation des premiers acquis :
le dessin est plus personnel et expressif, la culture est plus spécialisée, les connaissances sont davantage mises en application et en situation dans un but de communication. L’ouverture et la curiosité sont durablement installées.
En fin d’année, un stage de découverte professionnelle de 4 à 8 semaines vient compléter l’apprentissage scolaire.

La seconde année fait l’objet d’un approfondissement des logiciels pratiqués en agence et prépare ainsi les étudiants à leur futur univers professionnel.

LA TROISIÈME ANNÉE
C’est une année décisive car elle prépare, grâce aux stages en agences à la future insertion professionnelle. En effet un stage de 8 à 12 semaines, pendant la période des vacances scolaires d’été, est obligatoire pour accéder à la quatrième année.
Les dossiers de travaux à montrer aux agences ainsi que la création de curriculum-vitæ et lettre de motivation doivent être excellents et font l’objet d’un encadrement attentif de l’école. L’école reçoit les offres de stages, les sélectionne et propose plusieurs étudiants à chaque agence ainsi que plusieurs offres à chaque étudiant, en fonction des profils respectifs recherchés.

Le stage fait aussi comprendre le travail au sein d’une équipe, les rythmes de production et les contraintes.

LA QUATRIÈME ANNÉE
L’accent est mis sur la conception, la création, le jugement, l’intelligence des thèmes proposés, l’aboutissement des réalisations. Toutes les disciplines sont travaillées dans ce but. Le diplôme : le titre de concepteur en communication visuelle de l’École d’art Maryse Eloy est décerné par un jury composé de directeurs artistiques, de directeurs de création, de responsables d’agences et de personnalités marquantes de la création en ces domaines. Après le diplôme et les stages en entreprise, les étudiants travaillent le plus souvent comme salariés dans une agence de design ou de publicité, une maison d’édition ou une entreprise de multimédia, ou en indépendant comme freelance. La pratique d’assistant DA ou de DA junior précédera le moment où l’on pourra assumer les responsabilités d’un directeur artistique sénior.
Il arrive également que les jeunes graphistes s’installent en indépendant ou s’associent afin de créer un atelier ou un collectif.

 

Contact

Maryse Eloy Toulouse
3509 La Lauragaise 31670 Labège
Tel. : 05.62.24.26.76
contact@ecole-maryse-eloy-toulouse.com
www.ecole-maryse-eloy-toulouse.com