MACON

Un métier rempli de diversité et d’innovations : de la truelle à l’ordinateur

 

Certains métiers bénéficient d’une image désuète et caricaturale, très éloignée de la réalité. Le métier de maçon en fait partie !

Savez-vous que c’est un métier qui allie des méthodes traditionnelles aux matériaux innovants ? Que c’est un métier qui a un besoin important en main d’œuvre qualifiée ?

Un métier qui recrute : zoom sur le métier de maçon.
L’ensemble des réalisations des maçons sont visibles dans le paysage urbain et rural. Ils interviennent dans les constructions neuves de maisons individuelles, de logements collectifs, de bâtiments industriels, dans la rénovation ou réhabilitation de bâtiments existants, dans la restauration de monuments historiques. Ils sont aussi présents en génie civil pour les ouvrages d’art. Ils sont incontournables dans la mise en œuvre de l’écoconstruction.
Les matériaux utilisés sont aussi divers et variés que les constructions sont différentes. Le lieu peut définir l’utilisation de matériaux locaux ; les exigences techniques peuvent imposer la mise en œuvre de matériaux spécifiques, voire à développer des matériaux innovants. Le respect des règlementations thermiques influe aussi sur la conception et la construction avec des nouveaux matériaux permettant d’augmenter les performances thermiques habituelles.

C’est un métier en constante évolution qui nécessite une main-d’œuvre qualifiée. Il y a un réel besoin au sein des entreprises et cela à tous les niveaux : la maîtrise des techniques de mise en œuvre, la capacité à exploiter les plans et divers documents techniques et administratifs, la gestion d’équipe, de chantier, d’entreprise…
Avec une bonne formation technique, le maçon peut ensuite s’orienter vers la maîtrise ouvrière, l’encadrement de chantier, la conduite de travaux, et pour certains intégrer un bureau d’étude ou créer leur entreprise.

Les Compagnons du Devoir et du Tour de France proposent une formation pour le métier de maçon, allant du CAP jusqu’à la licence professionnelle.

Formation : CAP à la Licence Profressionnelle. Participation au challenge des Olympiades des Métiers.

Qualités : Aimer travailler en équipe, évoluer au sein d’une équipe, avoir une bonne condition physique, être curieux, vouloir construire du beau et du durable.

Salaire : SMIC après le CAP. 1 750 € net / mois pour un maçon avec de l’expérience, 2 100 € net / mois pour un chef d’équipe.

 

 

Grégory Desson
23 ans, formateur maçon et chef d’équipe chez Eiffage Grands Projets

Parcours :
J’ai débuté dans le métier de maçon à l’âge de 14 ans en 2005 chez les Compagnons du Devoir à Caen pour y passer mon CAP en 2 ans.
Après l’obtention de mon CAP maçon, j’ai décidé de partir sur le Tour de France pour m’ouvrir sur le monde et sa culture et me perfectionner davantage dans mon métier : 9 villes au total, sur une durée de 7 ans (Laval, Epernay, Labruguière, Pont de Veyle, Poitiers, Lille, Marseille, Reims et Paris).
Dans chacune de ces étapes j’ai pu acquérir de nouvelles méthodes de travail suivant les régions, et faire la connaissance de femmes et d’hommes de métier passionnés qui m’ont transmis leurs savoirs et leurs expériences.Durant mon Tour de France j’ai aussi passé différents diplômes comme le Brevet Professionnel et le Bac Professionnel, et une formation pour devenir chef d’équipe.

Le voyage m’a permis d’être autonome assez rapidement et d’obtenir des postes à responsabilités.Dans les différentes entreprises de mon parcours, je suis passé sur tout type de chantier comme la rénovation, le monument historique, le gros œuvre etc.
Aujourd’hui après avoir appris toutes ces compétences, je retransmets mon savoir aux apprentis et leur fais partager mes expériences professionnelles et humaines.

Projet :
Mon objectif aujourd’hui est de mener mes apprentis jusqu’à leur examen.Mon projet dans les 4 ans à suivre est de devenir chef de chantier chez Eiffage Grands Projets afin de m’épanouir encore plus dans ma carrière professionnelle.

 

 

Les Compagnons du Devoir :

• 28 métiers dans les secteurs du bâtiment, de l’industrie, des matériaux souples et du goût
(Carreleur, Charpentier, Couvreur, Ebéniste, Jardinier-paysagiste, Maçon, Menuisier, Métallier, Peintre, Plâtrier, Plombier, Solier, 
Tailleur de  pierre, Tonnelier, Carrossier, Chaudronnier, Electricien, Forgeron, Maréchal-ferrant, Mécanicien, Mécanicien de précision, 
Cordonnier, Maroquinier, Sellier, Tapissier, Boulanger, Pâtissier, Vigneron)

• Formation du CAP à la Licence Pro en alternance

• 3 parcours de formation : Prépa métier, pour les jeunes titulaires d’un bac général ou technologique ; Prépa Tour de France, 
pour les titulaires d’un 1er diplôme du métier, Apprentissage 2 ou 3 ans pour les collégiens niveau 3ème.

Journées d’information et recrutement toute l’année.

+ d’infos :
www.compagnons-du-devoir.com
Retrouvez nous également sur facebook !