ROME EXPRESS

Vous l’avez sans doute appris, tous les chemins mènent à Rome. Véritable musée à ciel ouvert, la ville a su préserver une homogénéité architecturale. Nulle part ailleurs 28 siècles d’histoire ne sont aussi présents : temples et amphithéâtres romains font partie intégrante de l’urbanisme, jusqu’à en dessiner encore la ville. Les innombrables églises témoignent des premiers temps de la chrétienté ou
affichent un baroque plus ou moins fastueux. Les palais Renaissance, les fontaines, les places ou encore les ruelles au charme inouï en font un lieu où tous les styles se côtoient. Amateur de belles pierres, pensez aussi à la bonne chère, et donc à la cuisine romaine un must ! 

 

 

Les bons plans jeunes du Routard Express

 

Musées 

Comptez 8 à 15 € et un peu plus si l’on a effectué une réservation avant de venir. Les musées moins connus affichent des tarifs allant de 3 à 7 €. Il existe aussi trois formules de pass turismoroma.it ou 060608.it

ATTENTION : il est quasi impossible de visiter certains grands musées, sites ou expos sans avoir réservé quelques jours à l’avance. Et les musées n’acceptent pas les CB, prévoyez des espèces sonnantes et trébuchantes !

Les églises sont complètement gratuites ! Vu le nombre de grands peintres et sculpteurs qui travaillèrent à leur décoration, elles sont des musées à elles seules. Et l’occasion aussi de découvrir toute la palette des courants architecturaux :
paléochrétien, médiéval (rare), Renaissance et baroque...

La plupart des musées et sites de la ville sont ponctuellement gratuits (ou en tarifs réduits) lors de Natale a Roma (la naissance de Rome, le 21 avril), pendant la Settimana della Cultura (au printemps, en général) et lors de la Notte Bianca (mi-septembre).

Les musées du Vatican sont gratuits  le dernier dimanche du mois (sauf lors de certaines fêtes) mais attention il faudra forcément faire la queue !

 

 

Où manger ?

Pour goûter des spécialités romaines avec un repas complet, compter environ 30 €. Un peu plus si l’on se laisse tenter par un poisson frais ou une bonne bouteille de vin (environ 40€). La plupart des restos proposent un honnête vino della casa, servi au pichet, à prix raisonnable (4-8 €).

Rassurez-vous, on peut très facilement choisir des adresses pour manger sur le pouce à prix modique, une part de pizza al taglio (à la coupe), un sandwich (à l’italienne, bien sûr !), une salade ou un plat chaud (comptez 5-12€).

 

Où Dormir ?

Alessandro Palace: via Vicenza, 42 ;
06-44-61-958. ● hostelsalessandro.com ● Réception et check-in 24h/24. Selon saison : dortoir (4-8 pers)
19-45 €/pers ; doubles sans/avec sdb 70-140 € ; petit déj non compris. [WIFI]. Atmosphère internationale pour cette auberge toujours bondée ! L’accueil trilingue (italien, espagnol et anglais) y est sans doute pour quelque chose, mais c’est la qualité des prestations qui fait la différence :
chaque dortoir dispose d’une salle de bains, les espaces communs sont agréables et conviviaux (comme le bar bien kitsch avec ses fausses colonnes hilarantes) et les petits plus ne manquent pas (clim, casiers, petit frigo, salle Internet, café...).
Si c’est complet, on vous redirigera vers l’auberge jumelle, juste de l’autre côté de la gare : Alessandro Down Town (via C. Cattaneo, 23 ;
06-44-34-01-47.