Réussir sa lettre de motivation

LA LETTRE DE MOTIVATION S’EST AVÉRÉE ÊTRE AVEC LE TEMPS UN OUTIL AUSSI IMPORTANT QUE LE CV. QUE L’ON SOIT À LA RECHERCHE D’UN STAGE, D’UN EMPLOI, D’UNE FORMATION OU AUTRE, IL SEMBLE PRESQUE IMPOSSIBLE DE SOUMETTRE UNE QUELCONQUE CANDIDATURE EN OMETTANT CETTE LETTRE. VOICI UNE MÉTHODE QUI POURRA PEUT-ÊTRE ÉCLAIRER CEUX QUI SOUHAITERAIENT S’ATTELER À CETTE TÂCHE ARDUE MAIS INDISPENSABLE.

 

 

Avant toute chose il est bon de connaître au mieux l’entreprise ou l’organisme auprès duquel on souhaite déposer sa candidature. Avoir la possibilité d’envoyer directement votre candidature à un responsable (en ressources humaines par exemple) est également un plus qui permet d’augmenter vos chances d’être convoqué à un entretien par la suite. En plus de faire état des motivations du candidat, la lettre de motivation donne une première idée de sa personnalité, de sa maîtrise de la langue et de la façon dont il perçoit le poste qui est proposé. Vous devez avec cette lettre attirer la curiosité du recruteur en étant le plus clair possible sur votre profil et vos expériences et en montrant en quoi vous êtes l’homme ou la femme « de la situation ».

 

À PRÉSENT, VOICI QUELQUES-UNES DES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES D’UNE BONNE LETTRE DE MOTIVATION :

La lettre doit être affirmative ; il s’agit là de faire attention à ne pas employer le conditionnel ou encore des tournures de phrases marquant votre incertitude.

Evitez les « je pense » ou « je crois » pour leur préférer par exemple « je suis » ou « je fais ». Le tout est de montrer que vous êtes sûr de vous, sans tomber dans la prétention. Vous devez ainsi vous affirmer en expliquant ce que vous voulez ou attendez ce qui montrera que vous savez ce que vous voulez.

 

Vous devez également être précis et définir clairement vos expériences, vos motivations et vos attentes. Il faut aller droit au but, il n’est pas question de « divaguer » en racontant votre vie. Etant donné que votre objectif est d’être engagé vous devez également le laisser entendre dans votre lettre, il est bon de montrer que vous avez les pieds sur terre en exposant des faits plus qu’un ressenti. Vous pouvez parler de vos expériences de façon objective et précise (des dates, des chiffres) en mentionnant vos résultats, vos succès sans porter de jugement dessus. Plus précisément il est idéal de placer à la fin de sa lettre une formule telle que : « Dans la perspective de notre futur entretien... »

 

Evidemment, c’est aussi une bonne chose que de donner une connotation positive à la lettre. En effet il ne faut pas trop utiliser de formes négatives ou bien des mots tabous comme « problème ». En revanche, vous pouvez utiliser des verbes d’action.

 

Enfin, si votre lettre doit aussi être spécifique, c'est-à-dire adaptée à chaque nouvelle candidature

(spontanée ou suite à une annonce parue, pour un emploi ou une formation...), la forme de votre rédaction doit être directe. Inutile de mentionner des expériences ou des savoirs qui n’ont rien à voir avec ce que vous visez ou encore de tourner autour du pot. La meilleure chose à faire est de bien cerner les points importants de l’offre d’emploi ou du profil recherché afin d’en tirer parti.

 

 

QUELQUES CONSEILS INCONTOURNABLES :

Attention à l’orthographe et à la grammaire !

Etant donné qu’un recruteur a souvent de nombreuses candidatures à examiner, votre orthographe doit, bien évidemment être irréprochable.

 

N’hésitez pas à faire relire votre lettre par une ou plusieurs personnes de votre entourage pour la correction des fautes éventuelles ou encore pour obtenir des critiques qui pourront s’avérer constructives.

 

Une lettre de motivation doit être manuscrite et signée par le candidat (pour preuve d’engagement

et de responsabilité). Aujourd’hui les recruteurs acceptent de plus en plus les lettres dactylographiées mais traditionnellement il vaut mieux présenter une lettre manuscrite, ce qui est plus humain et plus chaleureux.

 

Pensez à prendre du recul par rapport à ce que vous avez écrit. Relire la lettre après une bonne nuit de sommeil est très souvent positif et vous ouvrira sûrement à d’autres idées au même titre qu’une opinion extérieure.

 

Pour finir, ne dépassez pas une page, c’est la limite. Et surtout, n’ayez pas peur de relancer, de vous informer du suivi de votre candidature une fois que vous l’avez déposée.