Les métiers du sport

En ce mois de Février Olympique, Avenir Lycée vous propose de découvrir cinq métiers du sport, parmi les nombreuses professions qui existent. Zoom sur ces métiers que chaque sportif rêve d’exercer.

Coach sportif

 

En fonction des capacités physiques de ses clients, le coach sportif crée un entraînement adapté, efficace et bon pour la santé. Il travaille à leur domicile, aux heures qui leur conviennent, ou propose des prestations dans les entreprises. Le coach sportif fait faire différents exercices physiques (abdos, fessiers, gym, altères...).

Il crée un programme adapté aux demandes qui lui sont faites : se muscler, s’assouplir, maigrir... Au départ, il doit faire le bilan sur la condition physique de ses clients. Il peut aussi se mettre en relation avec une diététicienne pour réaliser un suivi. Comme il est son propre chef d’entreprise, le coach sportif doit fidéliser sa clientèle pour promouvoir son activité et se faire connaître. Le coach sportif travaille souvent en horaires décalés (le soir et le week-end). Il doit avoir un certain sens du contact pour pouvoir s’adapter à tout type de client.

Formation
DEUST (Diplôme d’Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques) métiers de la forme.
BPJEPS (Brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport) spécialité activités gymniques, de la forme et de la force.
Licence de STAPS (sciences et technologies des activités physiques et sportives)

Combien ?
Plus le coach sportif a de clients, plus son salaire est élevé ! Le prix d’une séance de sport est d’environ 35 euros.

 

Éducateur sportif

 

Son rôle est d’enseigner un sport à des enfants. Il peut aussi entraîner des touristes, des personnes âgées qui souhaitent se maintenir en forme. Il veille à la sécurité du groupe qu’il encadre. Avec plus de qualifications, il peut entraîner des sportifs professionnels ou amateurs de haut niveau.

Formation
Pour devenir animateur sportif ou éducateur sportif, tu as deux possibilités :
Obtenir le Brevet d’Etat d’Educateur Sportif (BEES). Il s’agit d’un diplôme d’Etat à trois degrés : au premier degré, l’éducateur sportif enseigne le sport dont il est spécialiste, au deuxième il est chargé du perfectionnement des sportifs, au troisième il est un expert dans sa discipline (entraîneur national, Directeur Technique National , recherche...). Il se prépare dans les CREPS en relation avec les instances fédérales du sport concerné. Le premier degré suffit.
Autre possibilité : le BPJEPS (Brevet Professionnel Jeunesse et Sports) en 2 ans. Tout dépend de la pratique sportive que tu souhaites enseigner.

Mais avant, dès 16 ans, il est possible de passer le BAPAAT (Brevet d’Aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur Technicien), qui permet d’exercer comme aide animateur. Il est conseillé d’avoir une très bonne pratique sportive et d’obtenir un bac général ou technologique.

Combien ?
Un éducateur sportif gagne entre 1 300 et 1 500 euros bruts par mois.

 

Professeur d’E.P.S

 

Dans un collège ou un lycée, il enseigne l’activité physique et sportive en respectant le programme fixé par le ministère de l’Education Nationale. Son rôle est de cultiver l’effort chez les adolescents, de développer leur capacité d’initiative. Les professeurs d’éducation physique doivent faire preuve d’autorité pour encadrer un groupe et veiller à sa sécurité.

Formation
Pour devenir professeur d’EPS, tu dois faire une licence de STAPS (Bac +3) pour passer ensuite le CAPEPS (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement Physique et Sportif). Ce concours est très sélectif, plus de 7 000 candidats se présentent pour seulement 1 155 postes.
Je te conseille de passer un bac S. Pour préparer cette licence, il te faut un bon niveau de pratique sportive, un intérêt pour la biologie humaine et l’anatomie et un intérêt pour la psychologie.
Les débouchés sont limités car beaucoup de bacheliers souhaitent devenir prof d’EPS.

Combien ?
Un professeur d’E.P.S. gagne 1 500 euros bruts par mois en début de carrière

Site Web
www.jeunesse-sports.gouv.fr

 

Entraineur de sport

Formation
Pour devenir entraîneur, il te faut le BEES du deuxième degré, cela correspond à un niveau bac +2. Il te faut une pratique sportive constante pour passer ce diplôme. Le second degré permet de prendre en charge le perfectionnement des sportifs et la formation des cadres. Il faut également compter sur une solide formation en gestion et comptabilité pour gérer une structure sportive. Pour entraîner une équipe nationale, il on demande le 3ème degré.

Combien ?
Tout dépend du niveau de l’équipe entraînée, de la discipline et de l’expérience.

Moniteur de ski

 

Il enseigne le ski à différentes catégories de skieurs, du débutant au champion. Comme tout enseignant, il doit se montrer pédagogue et patient avec ses élèves. Ce métier est saisonnier (3 à 5 mois/an).

Formation
Pour devenir moniteur de ski, tu dois être titulaire de BEES du 1er degré, option ski alpin ou option ski nordique de fond. Pour entraîner ou encadrer des équipes de la Fédération française de ski, il faut le deuxième degré.
Comme pour les autres sports, le troisième degré permet de devenir entraîneur national. Ces diplômes comprennent des épreuves théoriques (niveau bac) plus des épreuves pratiques. Il faut obligatoirement avoir au minimum 17 ans et une attestation de formation aux premiers secours.

Le plus : avoir un brevet d’animateur tel que le BAFA ou le BAFD.

Combien ?
1400 euros par mois environ