COMMENT DEVENIR PROF ?

Qui n’a jamais songé à devenir prof pour pouvoir posséder à notre tour ce certain pouvoir sur les élèves, ou encore pour faire, année après année, passer ce savoir inculqué par l’un de ces profs passionnés qui a pu nous marquer par sa manière d’enseigner.

Cependant, de nos jours, après avoir suivi un parcours spécifique, certaines caractéristiques vous sont recommandées. Elles ne sont d’ailleurs pas données à tout le monde : une très grande patience ainsi qu’une certaine autorité mais également une capacité d’écoute et une réelle envie de partager et de donner sans attendre en retour.

 

Les personnels d’enseignement relèvent de la Fonction publique d’Etat. C’est donc par voie de concours que l’Education nationale recrute les enseignants et les fait accéder au statut de fonctionnaire titulaire. Pour devenir enseignant, vous devez donc réussir un des concours organisés chaque année.

 

Choisissez votre concours
Pour enseigner dans les écoles maternelles et élémentaires
(premier degré)
- Concours de professeur des écoles
Pour enseigner en collège, en lycée, en lycée professionnel (second degré)
- le CAPES (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) pour enseigner en lycée et collège,
- le CAPET (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique) pour enseigner en lycée technique,
- le CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel) pour enseigner en lycée professionnel,
- le CAPEPS (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement physique et sportif) pour enseigner l'éducation physique et sportive,
- l'agrégation pour enseigner en lycée et dans les classes post-baccalauréat.
Pour assurer des fonctions d'orientation ou d'éducation dans le second degré
- le concours de conseiller d'orientation psychologue (COP).
- le concours de conseiller principal d'éducation (CPE).


Prenez connaissance des conditions d'inscription
Conditions générales
- Etre ressortissant d'un état faisant partie de l'espace économique européen
- Avoir un casier judiciaire vierge
- Avoir les aptitudes physiques requises
Conditions spécifiques (diplôme et expérience professionnelle)
Pour vous présenter aux différents concours externes d'enseignement, d'éducation et d'orientation, vous devez être en possession des diplômes suivants : 

Professeur des écoles

licence ou diplôme de niveau au moins égal

CAPES

licence ou diplôme de niveau au moins égal

CAPET          

licence ou diplôme de niveau au moins égal

CAPLP

Cas général :
licence, diplôme d’ingénieur ou diplôme équivalent
ou
5 ans d'expérience professionnelle en qualité de cadre

Sections où il n'existe pas de licence :
BTS, DUT (ou diplôme équivalent) et 5 années d’expérience professionnelle

Sections où il n'existe pas de filière d'enseignement supérieur :
baccalauréat ou niveau équivalent et 7 ans d’expérience professionnelle
ou
diplôme de niveau V (CAP, BEP) et 8 ans de pratique professionnelle

CAPEPS

Licence de sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) ou diplôme en éducation physique et sportive de niveau au moins égal.

Agrégation           

maîtrise ou diplôme de niveau au moins égal

Concours de conseiller principal d’éducation (CPE)

licence ou diplôme de niveau au moins égal

Concours de conseiller d’orientation psychologue (COP)

licence de psychologie délivrée en France ou diplôme de niveau au moins égal

Si vous souhaitez connaître en détail les possibilités qui vous sont offertes dans le second degré en fonction de vos diplômes et de votre expérience professionnelle : consultez la rubrique
informations recrutement du guide SIAC.



L'inscription aux concours
L'inscription aux concours est ouverte aussi bien aux candidats ayant suivi une préparation en Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) qu'aux candidats libres ou inscrits au Centre national d'enseignement à distance (CNED).
Les lauréats des concours d'enseignants (qu'ils aient ou non suivi l'année de préparation aux concours en IUFM) suivent une année de formation en IUFM (dite parfois seconde année d'IUFM) parallèlement à un stage "en responsabilité" en établissement.
Professeurs des écoles (1er degré)
Le concours de recrutement des professeurs des écoles est académique. Ceci signifie que, lauréat, vous serez rattaché à un des départements de l'Académie où vous avez passé le concours. Vous enseignerez, après titularisation, dans ce département (d'où l'importance du choix de cette Académie lors de l'inscription au concours).
Pour enseigner en collège, en lycée, en lycée professionnel (second degré)
Les concours de recrutement des enseignants et des personnels d'éducation et d'orientation du second degré sont nationaux. Ceci signifie que, lauréat, vous serez appelé à exercer sur l'ensemble du territoire quel qu'ait été votre lieu d'inscription aux concours.




Après le concours



 Enseignant du premier degré (écoles maternelles et élémentaires)
Vous serez professeur des écoles stagiaire dans l'Académie où vous avez passé le concours. Vous suivrez une année de formation professionnelle dans un IUFM et des stages dans des écoles, en particulier un stage "en responsabilité" pendant lequel vous prendrez la conduite d'une classe et rédigerez un mémoire.
Votre année de formation donnera lieu à une évaluation portant à la fois sur les stages, le mémoire et les enseignements suivis en IUFM. Si cette évaluation est positive vous obtiendrez le diplôme professionnel de professeur des écoles qui vous permettra d'être titularisé.
Titulaire, vous serez affecté dans un des départements de l'Académie où vous avez présenté le concours, en fonction du nombre de postes, de vos vœux, et de votre classement au concours.
Pendant vos deux premières années d'exercice, vous bénéficierez, pendant votre temps de travail, de plusieurs semaines de formation (3 en première année, 2 en deuxième année) qui vous permettront de faire-part de problèmes que vous rencontrerez, de trouver des éléments de réponse à ces difficultés, de compléter votre formation.
Vous pourrez obtenir l'aide d'un professeur de votre groupe d'école tout particulièrement chargé de votre accueil.



Enseignants du second degré (collège, lycée, lycée professionnel)
Une fois reçu aux concours du second degré, parallèlement à un stage "en responsabilité" en établissement (4-6 heures par semaine), vous serez affecté(e) en tant que stagiaire (voir SIAL) pour un an dans un IUFM afin d'y compléter votre formation.
Dans le cas général, le stage est validé :
- pour les professeurs certifiés (CAPES, CAPET, CAPEPS) : par un examen de qualification professionnelle
- pour les PLP (CAPLP) : par un certificat d'aptitude
- pour les agrégés (Agrégation) : par une inspection pédagogique
Après validation les stagiaires sont titularisés.
Pendant votre année d'IUFM vous serez amené à formuler des vœux pour votre première affectation en tant que titulaire, dans le cadre du mouvement inter académique.
Pendant vos deux premières années d'exercice
Vous bénéficierez, pendant votre temps de travail, de plusieurs semaines de formation (3 en première année, 2 en deuxième année) qui vous permettront de faire-part de problèmes que vous rencontrerez, de trouver des éléments de réponse à ces difficultés, de compléter votre formation.
Vous pourrez obtenir l'aide d'un professeur de votre établissement tout particulièrement chargé de votre accueil.

Vous avez donc un aperçu de ce qu’il vous attend…