GRUTIER, un métier à la hauteur !

 
Le grutier est un technicien de chantier très qualifié dans la conduite et la manœuvre de tous les engins de levage en hauteur ou très grande hauteur. Il déplace et répartit des matériaux avec une grue à tour pourvue d’une cabine.

 


Description métier
Au début du chantier le grutier procède au montage de la grue après avoir défini le tracé de la voie indispensable lorsque la grue devra se déplacer. Il assure sa mise en route.


Après avoir veillé à l’amarrage correct des matériaux, il vérifie que le poids du chargement ne dépasse pas les limites prévues. Il doit donc savoir lire des graphiques de charge.


Suivant l’avancée du chantier il déplace et distribue des matériaux divers : parpaings, échafaudages, autres outils ou machines de chantier, éléments de béton armé, murs préfabriqués, etc. Toujours des charges très lourdes. Il peut effectuer ces tâches sans visibilité en se fiant aux consignes de signaleurs.


Le grutier a la responsabilité de l’entretien courant de son engin :  graissage, vérification des freins, entretien des câbles. Il détecte les pannes et les répare si elles sont simples.
Le grutier travaille souvent en cabine située très en hauteur. Et par tous les temps sauf par grand vent.


Bien que membre d’une équipe, il est isolé dans sa cabine qui peut être située à plus de 30 mètres du sol. Il communique avec ses signaleurs par radio ou par gestes lorsque la distance n’est pas trop grande.


Il peut effectuer des travaux de nuit et doit se déplacer en fonction des chantiers. Les consignes de sécurité à respecter sont strictes.


Etre sujet au vertige interdit formellement l’exercice de ce métier.

 


Études / Formation pour devenir Grutier
Les formations sont les suivantes :
- CAP conducteur d’engins de travaux publics et carrières,


- BP conducteur d’engins de chantier de travaux publics,


- Certificat d'aptitude à la conduite en sécurité CACES,


- Bac pro maintenance des matériels, option travaux publics et manutention.


A noter  : il existe un titre professionnel (TP) de conducteur de grue mobile et conducteur de grue à tour.


Ces diplômes peuvent se préparer en apprentissage ou en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.


Attention : l'obtention du CACES (certificat d'aptitude à la conduite en sécurité) est obligatoire.

 


Évolutions
Le grutier peut se spécialiser dans la manœuvre d’engins de plus en plus puissants et mobiles et dans le montage.


Il peut travailler sur des portiques, des ponts-roulants en usine ou des grues spécialisés sur des sites portuaires ou dans des entreprises de transport et de manutention ou remplir des responsabilités de chef d’équipe.


Il lui est aussi possible de travailler pour le secteur des travaux publics (engins de levage).

 


Salaires
Le grutier, en tant que spécialiste du maniement d’un outil complexe, est assez bien payé. Un débutant peut gagner aux alentours de 2 000/2 200 € brut par mois. Un grutier confirmé de 2 700 à 2 800 € (plus primes).

 


Métier accessible
    • après la 3e, un CAP ou un BEP


Secteurs associés
    • Bâtiment - Travaux publics


Synonymes
    • conducteur de grues et d'engins de levage
    • grutier-pontier

Métier qui recrute : Oui

 


En savoir plus
Fédération nationale des travaux publics

FNTB
www.fntp.fr


Fédération Française du bâtiment

FFB
www.ffbatiment.fr


AFT-IFTIM


www.aft-iftim.com


Promotrans


www.promotrans.fr