DEVENIR BOUCHER

ARTISAN BOUCHER, 
UNE FORMATION, 
UN MÉTIER, UN AVENIR !

À bas les préjugés et les idées préconçues !

• Le métier d'artisan boucher est un métier que l'on exerce avec passion.
Choisir le métier d'artisan boucher, c'est s'orienter vers un métier 
indépendant et ancré dans la tradition gastronomique.
De plus, le secteur de la boucherie offre de réelles perspectives d'évolution pouvant aller jusqu'au statut de chef d'entreprise.


• Une profession où le mot « chômage » n'existe pas.
Choisir le métier d'artisan boucher c'est s'assurer un avenir.
Mais avant d'en arriver là, il vous faudra suivre une formation ; 
une formation qui vous permettra d'intégrer rapidement le monde du travail. 


• Un métier aux multiples facettes !
Dernier maillon de la filière viande, l'artisan boucher est en contact direct avec le consommateur, auquel il apporte conseils et garanties sur les choix des morceaux et l'origine de la qualité de la viande. Garant d'un produit de qualité, il effectue lui-même l'achat de ses viandes (abattoirs, grossistes, ou directement chez l'éleveur). Il procède ensuite à la transformation (désossage et coupe des carcasses, quartiers et morceaux), puis réalise l'acte de vente des produits, ainsi que des volailles et de la triperie.

Il peut fabriquer des produits de 
charcuterie artisanale (ou les 
revendre) ainsi que des plats cuisinés. 
Cette activité supplémentaire 
lui permet d'élargir sa clientèle.
L'activité Traiteur est un plus qui lui permet de proposer une gamme de plats à emporter, voire des buffets, pour des collectivités ou des particuliers (mariages, communions…) Si l'artisan boucher doit faire preuve d'une grande habileté manuelle et commerciale, il doit de fait, maîtriser les bases de l'anatomie animale, avoir des connaissances en microbiologie, maîtriser les règles incontournables de l'hygiène, de la traçabilité, de 
la sécurité du travail.

Mais pas de panique !
Tout cela s'apprend progressivement 
depuis l'apprentissage.


La profession d'artisan boucher est exercée à des degrés divers de responsabilité.
À terme, l'accession au patronat nécessite des connaissances générales facilitant la communication écrite et orale au sein de l'entreprise et à l'extérieur. Chef d'entreprise, il manage souvent une équipe de salariés, négocie avec ses fournisseurs, s'occupe lui-même de la gestion de 
son entreprise.  


• Un secteur qui ne connaît pas le chômage.
Alors que bien des jeunes font face à des difficultés pour s'insérer dans
le monde du travail, cette profession manque de salariés !

Pourquoi une telle pénurie?
Certainement par méconnaissance du métier lui-même et aux préjugés 
que subit injustement la profession. Chaque année de nombreux postes sont à pourvoir !
Beaucoup d'entreprises recherchent des apprentis à former ou des salariés à recruter pour développer leur activité ou encore assurer leur succession.


• L'entrée dans le métier : l'apprentissage (de 16 à 25 ans)
L'insertion dans le métier se fait le plus souvent par la voie de l'apprentissage. Vous apprendrez le métier à la fois en entreprise et 
en Centre de Formation d'Apprentis (CFA).
Durant votre parcours, accompagné par votre maître d'apprentissage,
vous percevrez une rémunération.


• Comment ça marche ?

- Salaire : il varie entre 25% et 78% du SMIC, selon votre âge et l'année 
de formation, ce qui vous permet d'acquérir une certaine indépendance dès 16 ans.

- Horaires : 35h par semaine, comme tous les salariés.

Alors laissez-vous surprendre !
Si vous cherchez un métier qui allie dextérité, habileté manuelle, 
contact clientèle et qui possède de réelles perspectives d'évolution.
La formaion d'artisan boucher est peut être faite pour vous !


Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.jedeviensboucher.com