Comment gagner des points au Bac ?

 

Il n’est jamais trop tôt pour préparer son succès ! En particulier lorsqu’il s ‘agit du bac ! Ce n’est pas qu’on veuille vous mettre la pression dès la rentrée, justement, on vous donne quelques filons afin  que vous ayez une longueur d’avance le jour J.


Pour quelques malheureux points, certains candidats au bac ont dû affronter les  stressantes épreuves orales de rattrapages ou bien même une deuxième Terminale : imaginez-vous votre rage en obtenant   9,9/20 de moyenne générale ou bien même 7,9/20 ? …
Quelques efforts en sport leur auraient permis de devenir bachelier sans ramer !
Au contraire, des élèves plus chanceux ou plus malins ont obtenu la mention au  bac grâce au sport, aux TPE ou  à des options facultatives. 
Et, une fois le bac en poche, personne n’ira vous demander si vous l’avez eu grâce au sport, aux TPE, à l’art plastique ou même à vos origines hongroises (vous étiez le seul candidat à l’option facultative de hongrois).
Après tout, le bac n’est qu’une question de calcul des points, aucune des matières n’est à négliger, chacune d’entre elles pouvant vous permettre d’accéder à l’enseignement supérieur et même d’arborer fièrement la mention sur le diplôme du bac !

Misez sur l’oral
Qu’il s’agisse de l’épreuve orale de français ou de langues, sachez que l’oral est généralement moins sévèrement notée que l’écrit, d’autant plus si, votre bête noire est l’orthographe depuis l’école primaire.
à l’oral, vous pouvez montrer votre motivation et votre détermination à travers votre attitude, ce qui est impossible à l’écrit ; montrez donc surtout votre intéressement à la matière.
De plus, en langue, si vous ne maîtriser pas parfaitement un texte, ne vous affolez pas et montrez avant tout au professeur votre aisance dans la langue. à la fin de l’entretien, parler d’actualité est très bien perçu. Tenez-vous donc au courant des événements du pays en question.
à savoir, si vous avez choisi allemand première langue mais que votre niveau en anglais est nettement plus élevé, vous pouvez présenter anglais en première langue. Pensez-y, cela vous avantagera ! Néanmoins, votre examinateur vous jugera comme les autres, sans traitement de faveur.
En français, le rapprochement avec d’autres textes et œuvres est évidemment très pertinent. C’est ce qui fait la différence entre deux élèves qui maîtrisent leur texte : celui qui fait référence à d’autres œuvres en argumentant est avantagé.

Un peu de sport n’a jamais fait de mal à la moyenne
Le sport est une véritable matière au bac.
Au bac S, son coefficient 2 est égal à celui de l’épreuve de français et de deuxième langue et il est presque équivalent à celui de philosophie (coefficient 3) ! 
En Terminale ES, il compte autant qu’une épreuve de français et de biologie (enseignement scientifique) et  en L, autant que les mathématiques.
Autant dire que les professeurs d’éducation physique attendent que vous vous investissiez autant pour un match de badminton que pour une dissertation sur Sartre.
Bref, donnez-vous à fond, le sport n’est pas à prendre à la légère ; il y quand même plus aisé d’obtenir un 15 en ping-pong ou en danse qu’en commentaire de texte, qu’on soit de nature sportive ou pas.
Myriam n’a pas honte de dire qu’elle a eu son bac grâce au sport : “Je suis passionnée de danse depuis toute petite : classique, moderne, contemporaine, j’ai tout fait. Quand la prof de sport nous a dit de nous mettre par groupe pour inventer une chorégraphie et la présenter devant le jury du bac, je n’ai pas hésité à demander à le faire seule. Mes copines ne m’en n’ont pas vraiment voulu, elles m’ont comprise. Avec mes 8 heures de danse par semaine, autant vous dire que je ne manquais pas d’idée de chorégraphie… Et j’ai obtenu 18/20. Bien sûr, ça a fait grimper ma moyenne générale !“

Travaux Pratiques Encadrés : 
le bon plan
Les TPE sont une matière au BAC, c’est à dire que la matière ne compte que si vous avez au-dessus de 10/20. En dessous de 10, la note n’est pas prise en compte dans votre moyenne de BAC. Donc, c’est tout bénef’.
Dans les premières séances de TPE vous devez choisir un sujet à partir d’un thème imposé puis une problématique. Ensuite vous devez affiner cette problématique et en dégager un plan. Vous devez ensuite faire un compte rendu avec le groupe (2 à 4 élèves), une synthèse  individuelle et enfin une présentation à l’oral devant un jury de TPE.
Mais attention, si les TPE peuvent être un véritable “cadeau“, ils peuvent s’avérer être un véritable piège pour d’autres.
Premièrement il faut bien définir son sujet. Car en prendre un trop large mène à beaucoup de débouchés, parfois trop, c’est pour cela qu’il faut parfaitement cerner son sujet, pour ne pas se perdre en route !
Deuxièmement, il faut choisir une bonne équipe, sérieuse et pas forcément ses copains ou copines de classe. Même si c’est souvent ce que l’on a envie de faire (et c’est normal !), on a vite fait de transformer ma séance TPE en café du coin.
Enfin, oublie l’incessante formule “C’est bon, on a toute l’année pour le faire… “, parce qu’au mois de mai, c’est plutôt de vos révisions qu’il s’agira.
Antoine est le premier à se réjouir de la mise en place des TPE : “Avec mon groupe, on a créé un site Internet. Comme je suis déjà passionné d’informatique, ça n’a vraiment pas très difficile, et même très amusant. Bref, j’ai pu mettre en application ma passion et cela m’a valu 
un 16 !“. Antoine a gagné ainsi 6 points sur son score au Bac.
Si vous avez une passion ou une compétence particulière tel que la photographie, le cinéma, Internet ou bien d’autres choses, servez-vous s’en, vous en serez certainement récompensé !

Les options facultatives
Comme pour les TPE, seuls les points au-dessus de la moyenne sont comptabilisés. Vous n’avez donc rien à perdre !
Le choix des options facultatives dépend surtout de celles que propose votre lycée. Par exemple, certains lycées proposent l’option langue vivante 3 (italien, russe, mandarin…), informatique ou langue morte (latin, grec). 
En section littéraire, il est souvent proposé les options arts plastiques, théâtre ou bien même cinéma. Sachez qu’en tout cas, l’épreuve à passer n’est en général pas difficile : il s’agit d’un oral ou d’une constitution de dossier.
Vous faîtes d’un instrument de musique au conservatoire ? Inscrivez-vous en option musique ! Vous n’aurez pas de cours à suivre au lycée durant l’année, seul votre parcours au conservatoire compte !
Mailan témoigne : “Je fais du piano depuis toute petite au conservatoire. J’ai passé beaucoup de concours dont des départementaux. Passer piano au Bac était pour moi une chance. J’ai choisi un de mes  morceaux préférés de Musset. Par contre, il faut faire attention, il y a beaucoup de concurrence, le jury n’est pas si laxiste qu’on le croit.“

Finalement, l’objectif est de mettre ses passions et ses intérêts extra scolaires au profit d’un diplôme final. Le système scolaire n’est peut-être pas si verrouillé que ça…

Un dernier conseil : souvenez-vous qu’il suffit parfois de quelques points pour faire la différence !

Sophie Briquet