16 astuces pour être sûr de soi

16 ASTUCES POUR ÊTRE SÛR DE SOI.


RÉPONDEZ (OUI OU NON) LE PLUS SINCÈREMENT POSSIBLE À CES 6 AFFIRMATIONS:

1. Vous vous sentez mal à l’aise à l’idée de prendre la parole en public.

2. Vous ne soutenez jamais le regard des autres plus de trois secondes.

3. Si on vous invite à une soirée où vous ne connaissez personne, vous préférez ne pas y aller.

4. Vous pensez souvent que vous valez moins que les autres.

5. « Pessimiste » est votre deuxième prénom caché.

6. Vous trouvez qu’en général vous êtes malchanceux(se).




Si vous avez répondu « oui » à au moins trois de ces affirmations, j’ai la joie, l’honneur et le plaisir de vous souhaiter la bienvenue à l’AFMCE ( l’Association des Frustrés qui Manquent de Confiance en Eux). Vous souhaiteriez résilier votre contrat? Marre de cette association qui ne vous apporte que des ennuis? Jetez votre carte de membre et ouvrez grand les yeux:


ASTUCE N°1: ACCEPTER SES IMPERFECTIONS.

Et oui! Vous n’êtes pas parfait(e)! Mais bonne nouvelle, environ six milliards d’individus font la queue derrière vous! Pourquoi ne pas vous accepter tel que vous êtes? De toute manière, vous ne pouvez pas vous changer. Des grosses fesses? Génial! C’est à la mode! (On pourra tout dire mais merci J.LO!). Trop petit(e)? Parfait ! Profitez-en pour vous faufiler dans les queues interminables! Chaque « problème » a sa solution. L’imperfection est dans l’oeil de celui qui regarde.


ASTUCE N°2: CESSER D’ÊTRE PARANOÏAQUE.

C’est bien connu, quand on n’est pas sûr de soi, on croit que c’est écrit sur notre visage. Évitez les « Pourquoi il me regarde c’lui là? C’est parce que j’suis moche c’est ça?!! Hein? Oui, oui, oui! Je le sais! C’est ça… » Calmos! Le monde n’a pas les yeux braqués sur vous. Arrêtez de guetter le moindre petit regard dans votre direction et surtout ne tirez pas de conclusions hâtives d’un coup d’oeil furtif ou d’un rire dans les couloirs au moment où vous passez. Zen!


ASTUCE N°3: CHUT!

Parce que c’est vous et seulement parce que c’est vous! Un truc infaillible si vous vous sentez mal à l’aise en face de votre (vos) interlocuteur(s). Imaginez le (la) sur le trône…des cabinets! Tout d’un coup, vous vous sentirez beaucoup (mais alors beaucoup!) plus à l‘aise. Vous pouvez utiliser cette méthode absolument partout: pour oser prendre la parole au sein d’un groupe, annoncer un refus à quelqu’un qui vous intimide… Mais n’en abusez pas! Voyeurs! Attention: Plusieurs heures d’entraînement sont recommandées avant d’utiliser cette astuce le jour de l’oral du bac. Le mélange de cette méthode et d’un stress trop intense ont des effets secondaires qui peuvent s’avérer gênants

(euphorie incontrôlable, éclats de rire…). Je décline toute responsabilité!


ASTUCE N°4: TOUT EST DANS LES SOURCILS

Au lieu de regarder votre (vos) interlocuteur(s) dans les yeux, fixez ses sourcils. Il (elle) n’y verra que du feu et votre regard prendra de l’ampleur en devenant beaucoup plus perçant. Si vous devez parler à votre tour, ne cessez pas de fixer les sourcils, faites comme si vous leur parliez. Baisser les yeux est un geste assimilé à la soumission, ce qui pourrait inciter la personne en face de vous à prendre le dessus et profiter de la situation à son avantage. Alors n’oubliez pas: droit dans les sourcils!


ASTUCE N°5: LES FORMULES AUTO-SUGGESTIVES.

Répétez plusieurs fois au cours de la journée « Je suis le (la) meilleur(e)…Je peux tout vaincre…Rien ne peut me résister…Absolument rien… » En boucle, deux ou trois minutes par jour suffisent. Si besoin est, inventez vos propres formules, celles qui sauront vous motiver. Est-il utile de préciser que ceci est à répéter dans un endroit très (très) isolé, dans votre tête ou à voix (extrrrrrrêmement) basse?


ASTUCE N°6: RUSER AVEC SOI-MÊME.

Le porte-bonheur? C’est démodé! Passez au porte-confiance: un objet (n’importe quoi)- discret, que vous puissiez emmener partout et regarder à tout instant. Cette béquille psychologique peut s’avérer très utile et agira de manière efficace sur votre inconscient. Cela vous donnera à la fois de l’aisance et de la confiance.


ASTUCE N°7: SE FIXER DES OBJECTIFS.

Notez dans votre agenda chaque jour une liste de trois actions à effectuer qui vous obligeront à dépasser vote manque de confiance en vous. A éviter les « embrasser le (la) premier(ère) inconnu(e) passable que je croise ». Soyez plus humbles pour vos débuts! Vous savez ce que l’on dit: lentement mais sûrement.


ASTUCE N°7: APPRENDRE A DIRE NON.

Sachez exprimer votre opinion. Souvent lorsque l’on n’est pas sûr de soi, on imagine que son avis vaut moins que celui des voisins. Sornettes! Balivernes! Revendiquez votre droit à l’erreur. Certains en abusent même, alors? Cependant, n’utilisez pas votre nouvelle devise à tout bout de champ, cela risquerait de devenir comme qui dirait un tantinet…agaçant!


ASTUCE N°9: COMMUNIQUER.

Finissez-en avec vos monologues interminables! Optez pour le dialogue. C’est beaucoup plus attractif. Cessez de penser à la place des autres: « Après ce qui vient de se passer, il doit se dire que… » Halte! Affrontez vos problèmes et arrêtez d’inventer des fictions! Ce n’est pas aussi catastrophique que vous l’imaginez. Relativisez mon p’tit!


ASTUCE N°10: SE FICHER DES AUTRES.

Soyons clairs: on ne vous demande pas d’aller vous enterrer au fond d’une grotte comme un ermite, mais apprenez à gérer la vie en société en ne vous laissant pas polluer par toutes ses ondes négatives. C’est toujours bien de savoir ce que les autres pensent, certes, mais de là à baser sa vie et son bien-être là-dessus…Il y a pas dépendre de ce que les autres pensent de vous. Apprenez à être plus autonome et surtout à prendre en considération votre avis avant celui des autres!


ASTUCE N°11: CRUELLE MAIS TRÈS EFFICACE.

Bon, à ce stade il faut savoir ce que vous voulez: débuter une carrière dans le social ou vous débarrasser de votre fichue carte de membre de l’AFMCE? Ah! Je préfère ça! Pendant un moment j’ai douté de vous! Alors, une excellente astuce: sachez vous entourer…et particulièrement des moches, des monsieur ou madame poisse… Rien qu’en les regardant, votre moral va monter en flèche car vous vous direz: « Au placard mes complexes, il y a vraiment pire que moi! » Et vous allez reprendre confiance en vous! Comme par magie! Pas la peine de singer un air offusqué! Je sais que vous y avez pensé bien avant! Non??? Ouais, c’est ça…


ASTUCE N°12: OBJECTIVITÉ.

Sachez vous examiner avec la plus grande objectivité possible. Ne dépréciez pas vos réussites, mais ne grossissez pas non plus vos échecs. Estimez les choses à leur juste valeur. La façon dont vous vous voyez influe sur la façon- dont vous voient les autres. Si vous vous dépréciez injustement, les autres vont agir de même, et plus ils vous déprécieront, moins vous aurez confiance en vous. Brisez cette horrible chaîne, par pitié!


ASTUCE N°13: ESSAYER DE SE PLAIRE.

Sans que votre make-up soit ultra tendance ou vos (faux!) ongles au top du top, vous pouvez affirmer vote identité vestimentaire de manière sobre. L’important est d’être bien dans ses baskets. Choisissez toujours des vêtements et des accessoires qui plaisent à votre corps et à votre moral. Cela veut aussi dire se résigner lorsque l’on fait du 42 à acheter des jeans à sa taille, et non pas prendre ceux de sa petite soeur…de 10 ans! Quelle honte!


ASTUCE N°13: TIENS-TOI DROITE MA FILLE !

Et oui, ce que nous disent nos parents n’est pas (toujours) dépourvu de bon sens. Un dos voûté, une tête basse, des bras pendants…Tout cela n’est pas très réjouissant n’est-ce pas? C’est la posture même du spécimen qui manque de confiance en lui. Un peu de tenue s’il vous plaît! Le dos bien droit, le regard franc et droit et c’est parti!


ASTUCE N°15: SAVOIR AGIR.

Oubliez les « il faudrait que » ou les « je devrais »…Adoptez le présent de l’indicatif. Vous êtes trop velléitaire! La vie est un cercle vicieux. Le mouvement attire le mouvement, mais malheureusement pour vous l’inaction n’attire que l’inaction. Entreprendre des choses, c’est déjà se donner le moyen de les réussir. Réussir est souvent synonyme de fierté de soi. Un sentiment qui ne vous ferait que du bien.


ASTUCE N°16: EN BATEAU MON CAPITAINE !

Il vous faut vous réconcilier avec l’organisation et l’ordre. Adoptez un planning quotidien, il ciblera vos objectifs et vous empêchera de vous ennuyer ce qui pourrait vous donner un prétexte pour broyer du noir. Organisez vos temps de repos afin qu’ils vous soient agréables. Il y a toujours quelque chose à faire, sachez-le. Je ne sais pas moi par exemple, faire le repassage qui traîne, la vaisselle…L’impression de mouvement redonne confiance en soi, on se sent utile et c’est toujours réconfortant.

Si avec tout ça vous ne reprenez pas confiance en vous c’est que vraiment, vous n’y avez pas mis du vôtre! Il ne sera pas dit en tout cas que je n’aurais pas tout fait pour vous faire quitter votre association douteuse…